Superproducteur

Champignons de Paris à la Truffe d’été

C’est une petite entreprise familiale de Toscane qui travaille la truffe depuis trois générations qui a réalisé cette recette spéciale. Un accord original entre la suavité du champignon de Paris et le parfum boisé de la truffe. Servir sur une omelette pour rehausser le goût. Simple et divin !

– 4% truffe noire d’été (Tuber Aestivum Vit.) en morceaux
– Fabrication artisanale
– Conservez au réfrigérateur 5 jours après ouverture
– Produit de Toscane (Italie)

10,60 TTC

80g poids net

En stock

UGS : TRU001 Catégories : , , Étiquettes : ,

Description

La Greco | Susan Greco ProfileLuc, de la boutique Phare du Ponant, m’a fait découvrir Superproducteur. C’est à lui que je dois de m’être retrouvée cuillères et tartines à la main devant les jolis bocaux de Superproducteur, avec à chaque bouchée, la même sensation de finesse et de fraîcheur. En parlant avec Pauline Bignon, l’une des fondatrices de cet « éditeur de gourmandises », j’ai appris que son objectif était de proposer des créations allant à l’essentiel à partir d’un seul produit phare, 100% naturel. Mission accomplie : ses préparations nous offrent le vrai goût des produits frais de saison… Que l’on peut, grâce aux bocaux, déguster tout au long de l’année. Bien sûr, il a été difficile de s’arrêter, bocaux et cuillères se sont multipliés autour de moi. Et tout ce que j’ai dégusté a révélé un très grand savoir-faire, une capacité à mettre en valeur le produit, à en sublimer les saveurs les plus intimes, à inventer les accords les plus pertinents. Avec en plus, le goût inimitable de la convivialité !

Le bocal de champignons de Paris à la truffe d’été constitue un condiment d’exception. Il a été confectionné à partir de champignons de Paris frais, de truffes d’été de Toscane et d’huile d’olive extra vierge. C’est une petite entreprise familiale de Toscane qui travaille la truffe depuis trois générations qui a réalisé cette recette spéciale pour Superproducteur. On aime l’accord original entre la suavité du champignon de Paris et le parfum boisé et intense de la truffe. La texture unique de la préparation permet également de retrouver de beaux morceaux de champignons de Paris et d’apprécier ainsi toute la fermeté de leur chair et toute la douceur de leur saveur.

Ingrédient(s) : Champignons de Paris frais 70%, truffe noire d’été 4% (Tuber Aestivum Vitt.), huile d’olive, arômes naturels de truffe (pour corser d’avantage le condiment), oignon, sel, fécule de pomme de terre (produit naturel, issus de la pomme de terre. Elle sert de liant pour obtenir une texture plus onctueuse).
Région : Toscane
Pays : Italie

Conseils : Avant ouverture, ce condiment à la truffe d’été se conserve jusqu’à 3 ans. Après ouverture, il se conserve 5 jours au réfrigérateur.

Accords : Une petite pointe de ces champignons de Paris à la truffe d’été suffira à parfumer les pâtes, les œufs brouillés, les tortillas, les omelettes ou les salades de pomme de terre. Ils se dégusteront aussi avec des gressins ou des crackers ou accompagneront les antipasti comme les tomates séchées, les cœurs d’artichauts ou les aubergines grillées. Ces champignons à la truffe d’été pourront également relever délicatement les poissons et les crustacés.

Trois passionnés – dont l’un a effectué ses premiers pas dans le monde du goût chez Lenôtre et Ducasse – ont réuni leurs compétences et surtout leur amour du bon produit et du bien-manger pour créer Super Producteur. L’idée ? Mettre en bocal sous forme de rillettes, crèmes fines, légumes marinés tout ce que les terroirs français et italiens produisent de meilleur, dans le respect des saisons, de la terre et des méthodes artisanales. Résultat : des dizaines de bocaux dont le design épuré raconte la simplicité, mais aussi le raffinement et le goût authentique des bons produits. Que dire à part : super merci !

Information complémentaire

Poids 0.208 kg
Dimensions 6 x 6 x 6 cm
Région

Pays

poids net

80g poids net

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Champignons de Paris à la Truffe d’été”